L’hospitalisation

La veille de l’opération, vous entrez à l’hôpital. L’infection étant la complication que l’on redoute le plus dans le cadre de la pose d’une prothèse, votre préparation consistera principalement à prévenir ces risques. Pour ce faire, vous serez lavé dans un bain désinfectant ou sous une douche désinfectante à deux reprises au cours de l’après-midi qui précède l’opération.


Par ailleurs, il est capital que vous arrêtiez de prendre tout produit anticoagulant (e.a. les médicaments qui contiennent de l’aspirine) au moins 1 semaine avant l’intervention.


La veille de l’hospitalisation, on pratique si nécessaire les examens suivants:

  • prise de sang,
  • échocardiogramme,
  • radio des poumons,
  • éventuellement, contrôle cardiaque ou pulmonaire.

 

On vous confectionnera aussi des bas spéciaux, que vous devrez porter après l’intervention pour éviter de développer une phlébite. Enfin, l’anesthésiste passera vous voir pour vous donner toutes les explications nécessaires sur la narcose et l’anesthésie.